Cabourg et mes en-cours...

Ah ça rime !
J'ai mis du temps à faire un article sur la rencontre internationale de la dentelle de Cabourg. Enfin voilà : mais j'ai fait très peu de photos ... beaucoup de monde, pas envie de déranger les exposants, et trop occupée à regarder avec mes yeux et aussi à faire mes achats. Je n'y suis restée qu'un après-midi et ça a passé bien trop vite. J'y ai rencontré Meriem Chauvet dont le blog est pour moi une source de connaissances qu'on ne retrouve pas dans les livres.
Elle fait ce que j'aimerais pouvoir faire un jour : m'inspirer de ce qui m'entoure. Et elle a eu la gentillesse de me dédicacer un modèle de sa création.


Tes explications sont "top" Meriem ! Par rapport à ce que j'ai trouvé par ailleurs sur les stands...

Et voici quelques "craquages" :

Les fuseaux, ça devenait urgent. J'en voulais en buis, parce qu'ils se patinent avec le temps et j'aime leur bruit. Et puis ceux en sorbier était tellement jolis (les 3 du centre). J'en ai choisi aussi de tout petits fabriqués par Mr Noël. Un en mirabellier et en un en buis. Nous sommes restés, mon mari et moi, un petit moment à regarder faire ce tourneur des Vosges, bavard mais très
sympatique.


Des modèles de fleurs et de rapaces (y a des hiboux dedans), un modèle d'éventail de Magali Déboudard que je pourrai faire lorsque je saurai faire des points d'esprit !


Et mon petit mari a craqué lui aussi ... pour la tapisserie de Bayeux que Daniel Rivognac nous présentait et dont il vendait quelques extraits sous forme de kit ! (j'espère que celle là ne finira pas en UFO). Du coup, obligée (je blague), d'aller la voir en vrai cette tapisserie de Bayeux, le week-end suivant ! Une vraie merveille de 70 m environ qui retrace l'histoire de la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant.

A voir absolument. Y en a des choses à faire en Normandie !

J'ai vu des montagnes de jolies choses, du classique au moderne. Mes regrets : pas assez de temps, l'agencement de la salle d'exposition (étouffant, pas de recul), et j'ai manqué l'expo de la mairie là aussi par manque de temps.


Et puis j'ai bien travaillé (quand même) puisque j'ai terminé ce napperon.

J'ai eu bien du mal à le photographier. La couleur du fil que j'adore ici ne rend pas bien. Dès que la lumière est meilleure, je le rephotographie. J'ai appris de nouveaux points. Le départ fut difficile car sur le livre dont il est tiré, les explications manquaient, et le modèle était présenté de moitié alors qu'il aurait du l'être de tier. Il a fallut faire des découpages de photocopies. Bref arrachage de cheveux pour Nadège, ma prof, et perte de temps surtout.

Je vais broder quelque chose pour le centre.

Je vous laisse après ce long article et vous souhaite une bonne journée.

4 commentaires:

  1. de voir tout ces merveilles et les tiennes donnent l'envie de se lancer dans la dentelle ,c'est magnifique

    RépondreSupprimer
  2. Bien d'accord avec toi, le buis a une musique formidable!!!! Que de belles choses, que de tentations, que de travail!!!! Meriem? Une femme hors du commun!!!!!!

    Et le cheval, j'avoue que même si c'est pas mon truc, ce sera une bien belle réalisation!!!

    De super bons moments, sûrement!!!! Bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Superbe tes réalisations
    Le cheval me plait beaucoup
    Bravo à toi
    bisous
    Béa

    RépondreSupprimer
  4. J'ai fait presque le même, je te le montrerai à l'occasion. J'en profite pour te dire que plus "j'épluche" ton blog, plus il me plait. CathF

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.
Elegant Rose - Working In Background