Dentelle au fuseau : petite leçon !

J'avais vu ce film plusieurs fois sans repérer ce petit moment fort intéressant,
sans doute avais-je le nez dans une broderie ou un tricot comme à mon habitude devant la télé...

Lors d'une rediffusion, j'ai levé le nez au bon moment. 
Alors, j'ai patienté jusqu'à une nouvelle diffusion, pour appuyer sur le bouton "enregistrement".
 


Quelle jolie musique nous font ses fuseaux, et quelle belle lumière...


 Que diriez-vous d'une petite leçon de dentelle au fuseau par cette célèbre actrice ?
 (même si ce ne doit pas être ses mains...)

Ici, nous allons apprendre le point "fermé".
Celui qui vient après l'apprentissage du point "ouvert" (en tout cas pour ma part).

On travaille par 4 fuseaux (liés par paire par le même fil) et on les numérote dans sa tête de 1 à 4 et de gauche à droite.

Mais laissons Demi nous montrer :


Le point "ouvert" se différencie du point "fermé" par ce dernier "2 sur 3" que l'on ne fait pas. 

Ceci est un petit clin d'oeil à l'article de Dame Brunehilde,
à qui j'ai appris le point ouvert récemment (et qui se débrouille admirablement). 

Image hébergée par servimg.com

Bisous Catherine !


12 commentaires:

  1. Arf pas encore visionné la chose, mais ce langageeeeeeeeeee, mdr!
    Ici on ne parle pas de point ouvert ou fermé, alors faut que j'aille voir de quoi que tu causes, lol! Sans doute passée et demie passée hihihii! Gros bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Ma prof a été formée au Puy pas en Belgique !

    RépondreSupprimer
  3. C'est sympa cette petite leçon, mais je ne m'y lancerai pas, j'ai pas le matériel !! (c'est qu'il faut tout de même s'équiper !). Mais c'est quoi ce film, connais pas... ?
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Demi. Eh bien pour ma part, je dis toujours CTCT dans ma tête....

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce beau reportage !
    Bonne journée
    Biz

    RépondreSupprimer
  6. Je savais que Demi exxxcellait en poterie^ ^, mais j'ignorais totalement qu'elle maniait aussi le fuseau ;o) !

    RépondreSupprimer
  7. on n'a pas la même langage mais encore une fois on voit qu'on peut échanger autour du fil et arriver au même résultat, c'est magique la dentelle et tu vas en faire une "lace-addict"!!!!
    Au fait si tu es dans la région de Tours, à Fondettes, il y a une belle expo sur les dentelles du monde jusqu'au 18/08; j'y étais hier et c'est bien agencé et il y a de très belles pièces de dentelle

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cet découverte et du film et de la beauté du geste que l'on apprécie à sa juste valeur avec ton ralenti !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai pris 4 cours de dentelle aux fuseaux, mais ,pfff!!!quel déluge, et pourtant je suis admiratrice de ce joli travail , tout en finesse et en élégance

    RépondreSupprimer
  10. Ah, le doux cliquetis des fuseaux. Moi aussi, j'ai toujours dû avoir le nez dans une broderie.
    Sans parler à demi mots, tu as un oeil de lynx ou des oreilles de chat. Sacré mélange. En tout cas, tu n'étais pas dans un demi sommeil quand c'est passé..
    Bravo pour le petit montage, tu te surpasses.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  11. Des fuseaux sans gorge, mais de la même forme que les fuseaux espagnols, sur un carreau boule au lieu d'un polochon, quel mélange! Mais où sont-ils allés chercher ça?
    NB: il est temps que le Puy se mette à la terminologie CT, au lieu de fuseaux dont la numérotation change à chaque mouvement!

    RépondreSupprimer
  12. Sophie, tout cela n'a guère d'importance. Peu importe la méthode d'apprentissage. Seul prime la beauté du geste et le joli cliquetis des fuseaux.

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.
Elegant Rose - Working In Background